Tout ce qu’il faut savoir pour calculer le coût d’un crédit


25 juillet 2016 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Crédit



Avant de souscrire à un prêt, il faut estimer le coût de celui-ci notamment pour savoir si les frais seront importants. En effet, vous ne remboursez pas seulement la somme demandée, car plusieurs taxes sont ajoutées.

Les frais doivent être mentionnés lors de la signature

Si vous avez l’intention de demander un prêt de 40 000 euros, ce n’est pas ce montant qui sera remboursé. En effet, un organisme ajoute des taxes, des frais ainsi que des intérêts. De ce fait, la somme sera beaucoup plus conséquente, d’où l’avantage de renégocier régulièrement son prêt pour jouir d’un meilleur taux. Vous aurez la capacité de gagner quelques centaines d’euros tous les ans et ce n’est pas négligeable. Toutefois, lorsque vous signez votre crédit, toutes les données seront partagées, l’établissement bancaire ou l’organisme financier est tenu d’inscrire ces informations et de faire preuve de la plus grande transparence. Dans le cas contraire, vous avez la capacité de refuser le prêt.

En effet, lors de votre demande de crédit, vous recevrez un tableau d’amortissement. Il indique très clairement le montant des mensualités qui seront demandées pendant une durée prédéterminée. Elles mettent en avant le capital, les intérêts, les frais entraînés par une assurance, les taxes…

Connaitre le coût d’un crédit rapidement

Ce document est généralement fourni lorsque vous bénéficiez d’un crédit à taux fixe, vous êtes donc certain de jouir du même pourcentage jusqu’à la fin de la période de remboursement. Par contre, s’il est variable, vous n’obtiendrez pas ces informations. Le taux aura tendance à changer en fonction du contexte. Pour connaitre le coût global de votre emprunt, il suffit de faire la différence entre la somme demandée et le montant transmis à l’organisme au bout des 20, 25 ou 30 ans. La durée dépendra des choix effectués lors de votre rendez-vous.

A lire également  Recourir à un prêt rapide pour faire face à des imprévus

Appliquer le TAEG ou le TEG

Vous avez même la capacité d’opter pour un calcul encore plus intuitif puisqu’il est basé sur le Taux Annuel Effectif Global. Il prend en compte tous les éléments occasionnés par cette demande de prêt. Il est appliqué pour les crédits à la consommation alors que nous évoquons le Taux Effectif Global pour un emprunt relatif à un bien immobilier. Ces pourcentages sont intéressants puisque vous aurez l’occasion de comparer les différentes offres en fonction des résultats obtenus. Vous serez ainsi en mesure de choisir le crédit avec le meilleur taux.

Continuez votre lecture
Comments