Après de longues années de labeur, la retraite est une étape de la vie que connaissent tous les travailleurs. Ce nouveau stade de vie est très apprécié et parfois très craint, notamment à cause de la diminution des revenus engendré par l’arrêt d’une activité professionnelle.

Cependant, la future personne retraitée peut détenir des crédits et par conséquent, des mensualités à régler chaque mois. Dans le cas ou ses mensualités sont élevée, l’emprunteur augmente la probabilité de rencontrer un problème financier tel qu’un retard de loyer ou d’impôt. Ces incidents bancaires sont nombreux et peuvent mener doucement vers une situation de surendettement.

Les options envisageable pour la retraite

De nombreux emprunteurs se retrouvent dans des situations énoncés ci-dessus et ne connaissent pas les solutions envisageables pour réduire ces risques.

Aujourd’hui plusieurs solutions existent afin de réduire ses mensualités :

  • Renégocier le taux d’intérêt de son prêt avec sa banque (seulement pour les prêts immobiliers)
  • Recourir à une opération de regroupement de crédits
  • Réaliser un remboursement anticipé

Parmi ces solutions, la plus utilisé est l’opération de regroupement de crédits. Cette opération bancaire va notamment permettre à un emprunteur de réunir l’ensemble de ses prêts dans un unique crédit le faisant bénéficier de nouvelles conditions de remboursement.

Ainsi, l’emprunteur préparant sa retraite va pouvoir réduire le montant de ses mensualités et éviter de laisser sa situation se dégrader.

Les organismes pour un emprunteur sénior

De nombreux organismes proposent des solutions de regroupement de crédits ou de renégociation mais tous ne prétendre pas à la même qualité et ne répondent pas obligatoirement aux besoins d’un emprunteur, notamment retraité.

A lire également  Un avocat suisse doit-il connaître le droit européen ?

Avant de commencer toutes démarches, l’emprunteur doit prendre conscience de la totalité de sa situation personnelle et professionnelle. Une fois les besoins et les attentes déterminés, l’emprunteur peut se diriger vers une société d’intermédiation bancaire qui mettra en relation les offres de regroupement de crédits disponible sur le marché et l’emprunteur.

Certains intermédiaires bancaires sont spécialisés pour certaines catégories d’emprunteur tel que les fonctionnaires ou les professions libérale ou encore pour les retraités et emprunteurs préparant leurs retraites.

Une fois le partenaire sélectionné, il est recommandé pour l’emprunteur de faire un point sur sa situation et des solutions envisageables en fonction de sa situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aimer aussi...

Les non-résidents peuvent ouvrir un compte bancaire facilement
Rachat de crédit : Quel avenir pour le Prêt à Taux Zéro?
Particeep : La digitalisation de vos services financiers
paiement électronique
vision d'un passage éclair d'une voiture à Hong-Kong